Valeurs

Valeurs qui relient les artistes et les espaces participants aux Festivals Indépendants

Mise en valeur du tango comme facteur d’identité culturelle et régionale
Liens et échanges entre les villes qui génèrent du tango. Mise au programme de l’enseignement du tango, de la milonga et de la culture nationale dans les écoles…

Visibilité des formes d’expression culturelle qui se créent et se développent actuellement
Circuits de scènes qui fonctionnent toute l’année, et pas seulement en août, comme résultat d’une politique publique qui accompagne la nouvelle réalité du genre. Soutien des initiatives en autogestion qui subsistent et génèrent du tango toute l’année.

Elargissement des frontières esthétiques, stylistiques et des formes de production et d’autogestion
Pour un fort encouragement des écoles populaires de tango, des écoles de musique populaire et des conservatoires où se forment les nouveaux artistes. Développement des Festivals de Tango Indépendants nationaux, provinciaux et de quartier, qui se sont multipliés depuis la première programmation du FTI en mars 2010.

Promotion et diffusion du tango actuel au niveau national et régional à travers le développement et la mise en œuvre de politiques culturelles publiques
Pour un encouragement des productions locales de diffusion. Non aux fermetures de lieux de concerts. Non aux obstacles au développement de l’art dans les Espaces Publics. Nous exigeons l’examen du projet de Loi Nationale de la Musique et la restitution de la Loi de Reconnaissance de l’Activité Musicale bloquée par veto du Gouvernement de la Ville de Buenos Aires malgré son approbation à la majorité au Parlement de la Ville

Post to Twitter

Deja un comentario